Description du projet

Une vie communautaire

La vie communautaire, que nous cherchons à vivre dans la charité fraternelle, est un signe de l’Amour de Dieu pour chaque personne en ce monde. Elle est un signe de la volonté de Dieu de rassembler chacun de ses enfants dans son amour. Elle veut être un signe de communion.

Chaque communauté est constituée de sœurs qui ne se sont pas choisies, mais qui apprennent à se connaitre et à aimer comme le Seigneur Jésus aime.

« Les moines s’honoreront mutuellement avec prévenance ; ils supporteront avec une très grande patience les infirmités d’autrui, tant physiques que morales ; ils s’obéiront à l’envi ; nul ne recherchera ce qu’il juge utile pour soi, mais bien plutôt ce qui l’est pour autrui ; ils s’accorderont une chaste charité fraternelle ; ils craindront Dieu avec amour ; ils aimeront leur abbé avec une charité sincère et humble ; ils ne préfèreront absolument rien au Christ ; qu’Il nous amène tous ensemble à la vie éternelle ! »

Extrait du chapitre 72 de la Règle de Saint Benoît

La vie communautaire, que nous cherchons à vivre dans la charité fraternelle, est un signe de l’Amour de Dieu pour chaque personne en ce monde.
La vie communautaire, que nous cherchons à vivre dans la charité fraternelle, est un signe de l’Amour de Dieu pour chaque personne en ce monde.

« Comme elle le fait pour l’Eglise, l’Eucharistie construit la vie de notre congrégation composée de sœurs que Dieu nous donne gratuitement. Plus notre communion au Cœur du Christ est profonde, plus notre regard sur nos sœurs devient le regard même du Christ, qui les prévient de son amour qui est miséricorde et s’abaisse jusqu’au plus profond de leur misère. Il nous faut donc les aimer telles qu’elles sont, portant les fardeaux les unes des autres, nous aidant ainsi à vivre en Dieu à travers nos insuffisances dans l’unité de l’amour. Nous sommes aussi appelées à respecter nos différences, à partager nos joies et nos peines. De cette manière, chaque communauté annonce autant qu’elle le peut la victoire du Ressuscité sur nos étroitesses, nos insuffisances et nos peurs en nous ouvrant à la joie simple, fraternelle et à la paix. »

Constitutions n° 35

Une vie communautaire

« Vivre le présent avec passion signifie devenir “experts de communion”, témoins et artisans de ce “projet de communion” qui se trouve au sommet de l’histoire de l’homme selon Dieu ». Dans une société de l’affrontement, de la cohabitation difficile entre des cultures différentes, du mépris des plus faibles, des inégalités, nous sommes appelés à offrir un modèle concret de communauté qui, à travers la reconnaissance de la dignité de chaque personne et du partage du don dont chacun est
porteur, permette de vivre des relations fraternelles.

Soyez donc des femmes et des hommes de communion, rendez-vous présents avec courage là où il y a des disparités et des tensions, et soyez signe crédible de la présence de l’Esprit qui infuse dans les cœurs la passion pour que tous soient un (cf. Jn 17, 21). Vivez la mystique de la rencontre : « la capacité d’entendre, d’être à l’écoute des autres. La capacité de chercher ensemble le chemin, la méthode », vous laissant éclairer par la relation d’amour qui passe entre les trois personnes divines (cf. 1 Jn 4, 8), ce modèle de toute relation interpersonnelle.

Lettre apostolique du Pape François à tous les consacrés, à l’occasion de l’année de la vie consacrée
21 novembre 2014

Vous cherchez à participer à la vie de prière d’une communauté religieuse ou confier des intentions de prières ?

Rejoignez-nous une heure, une journée, une semaine…